Rien de mieux pour démarrer le week-end que des super burgers veggie !

Rien de mieux pour démarrer le week-end que des super burgers veggie ! Pour remplacer la viande, j’ai pris un steak végétal (la version crue pour pouvoir le faire revenir à la poêle – le goût est top).

Pour 2 burgers : 2 buns, 2 steaks végétaux, un yaourt grec, 25g de feta, deux tranches de fromage (type cheddar), des cornichons en pickles, un oignon, un quart de concombre, un avocat, un citron, de la sauce tahini, du sucre en poudre, de l’huile d’olive, du vinaigre balsamique, de la ciboulette, de l’aneth, du sel, du poivre.

On commence par préparer la sauce : couper le concombre en très petits cubes et le mélanger avec un yaourt grec, une cuillère à soupe de jus de citron, une cuillère à café de tahini, la feta coupée en petits morceaux et une cuillère à soupe de ciboulette et aneth hachées.

Pour la garniture, j’ai préparé une compotée d’oignons. Faire dorer l’oignon émincé à feu moyen dans une petite casserole, avec du sel, du poivre, 1 demi-cuillère à café de sucre, pendant une dizaine de minutes en remuant doucement. Ajouter un trait de vinaigre balsamique en continuant à remuer pendant 2-3 min.

Faire ensuite griller les buns au four ou au grille-pain.
Couper un avocat en tranches, l’arroser de citron, sel et poivre.

Faire cuire les steaks en mettant à la fin de la cuisson une tranche de fromage par-dessus (cheddar vivement conseillé).

Ensuite on lance le « montage » :
Mettre une cuillère à soupe de sauce sur le pain du dessous, ajouter qq feuilles de salade, le steak avec le cheddar, la compotée d’oignons, quelques tranches d’avocat et quelques cornichons en pickles.
Mettre une cuillère à soupe de sauce sur le pain du dessus et refermer.

À servir avec des patates douces rôties au four !

12 thoughts on “Rien de mieux pour démarrer le week-end que des super burgers veggie !

  1. merci pour la recette !!!
    As-tu déjà goûté les steacks végétaux de chez ? C’est pour avoir une comparaison car je ne connais pas ceux de ta recette de chez !

  2. Pas possible qu’ils soient aussi bons que ceux que faisaient avec la préparation spéciale de la viande. La dernière fois c’était à porte de champ – c’est dire que c’est loin – et je m’en souviens encore

Comments are closed.